Défiscalisation: Investir dans le Déficit Foncier

L’investissement en Déficit Foncier, c’est quoi ?

L’investisseur acquiert un bien immobilier ancien, réalise des travaux d’entretien, réparation et d’amélioration et le loue en logement afin de bénéficier des avantages fiscaux du Déficit Foncier :

  • Déduction des travaux de réhabilitation des revenus du bien acquis et ainsi générer des revenus fonciers non imposables (jusqu’à épuisement du déficit foncier créé)
  • Déduction du déficit supplémentaire du revenu global dans la limite de 10 700 € par an et ainsi créer une économie d’impôt (variable selon la tranche marginale d’imposition de l’investisseur)
  • Report du déficit non exploité déductible des revenus locatifs des 10 années suivantes :
    • Un impact fiscal immédiat si les travaux débutent la même année que la réalisation de l’investissement
    • Un avantage fiscal non concerné par le plafonnement global des niches fiscales (10 000 € pour 2016)

En savoir plus sur l’achat en déficit foncier

  • Acquisition de logements anciens avec travaux
  • Déduction des travaux sur revenus fonciers
  • Création d’un déficit foncier
  • Revenus défiscalisés
  • Hors plafond des niches fiscales
  • Optimisation de la fiscalité