Diversifier son patrimoine à travers les GFV, GFF
Et les collections d’oeuvres d’Art et monnaies

Le patrimoine des français n’est pas suffisamment diversifié. La diversification du patrimoine devient pourtant impérative dès que le patrimoine détenu devient important…

Règle d’or : La diversification du patrimoine

Mis à part l’immobilier qui représente aujourd’hui la classe d’actifs détenue la plus importante, d’autres classes d’actif doivent y figurer : c’est le cas des placements financiers au sens large (livrets, dépôts à terme, titres,..) et plus particulièrement l’assurance vie qui est une composante essentielle.

Afin d’obtenir une diversification pertinente et optimisée, il parait intéressant de développer un dernier type d’investissement : les actifs dits « réels ».

A l’intérieur de ces actifs, peuvent figurer des placements très divers : actions non cotées ou encore terrains agricoles : forets ou vignobles, l’or, les œuvres d’art, les véhicules de collection, etc.…
L’avantage des placements financiers est que leur valorisation ne dépend pas de l’évolution du marché, ce qui améliore la diversification du patrimoine.

Les investisseurs doivent par ailleurs prendre en compte le fait que ces actifs sont peu liquides car ils doivent représenter une part réduite du patrimoine et être choisi avec précaution.

Pour un bon investissement, quelques précautions sont à prendre :

  • Optimiser la diversification des actifs réels ; ils imposent souvent une durée de détention plus longue.
  • Concilier rendement et « coup de cœur » : l’amoureux de vin optera pour l’acquisition de parts de GFV, l’investisseur soucieux de l’écologie et de l’environnement privilégiera les forêts et GFF, et le contribuable sensible à l’économie de son pays choisira d’investir au capital de PME non cotées.

 

L’objectif principal de l’investisseur est de diversifier ses placements patrimoniaux dans un actif réel, prestigieux et tangible : les vignobles. La détention de parts de GFV donne à son propriétaire des caractères fiscaux et patrimoniaux avantageux.

Les avantages de ce placement sont les suivants :

  1. L’investissement offre des avantages plaisir et notamment la rémunération en nature, en bouteille
  2. L’investissement n’est pas garanti en capital
  3. C’est la société de gestion qui s’occupe du bon fonctionnement du GFV et qui supporte les risques liés à la production et à la commercialisation, ainsi, quelque soit les conditions météorologiques, le fermier devra s’acquitter des loyers du GFV.

Ce placement vous séduit ? Cliquez pour en savoir plus

 

Le GFF permet à l’investisseur d’investir dans les forêts françaises.

Les avantages et objectifs de ce placement sont les suivants :

  1. Investir dans un actif tangible et en faveur de l’environnement
  2. Réduire son ISF, à hauteur de 50% des sommes investis dans la limite de 90 000 €
  3. Diversifier son patrimoine

Les avantages et objectifs de ce placement sont les suivants :

  1. Produits décorrélés des marchés financiers et immobilier
  2. Valeur refuge (très peu volatile)
  3. Investissement à moyen ou long terme
  4. Plus-values importantes (selon la durée d’investissement)
  5. Fiscalité très avantageuse
Ce type de diversification vous intéresse ? Cliquez ici