Étude patrimoniale : bien définir ses objectifs

 

« Un investissement est réussi si il correspond à la situation du client »

Qu’il s’agisse d’optimiser ses placements existants ou futurs, ses revenus et actifs immobiliers actuels ou à venir ou bien de protéger son conjoint et ses héritiers, le Cabinet CMC répond à vos objectifs en préconisant les meilleures solutions à votre problématique et assure la gestion de votre patrimoine dans le temps grâce à un contrôle de la stratégie conseillée et à un suivi des résultats obtenus.

Dans toute étude patrimoniale, il est primordial de définir ses objectifs :

La bonne gestion d’un capital nécessite d’abord de définir des objectifs de rendement et un horizon d’investissement tout en atteignant un niveau de risque déterminé entre le conseiller et le client.

Ces points précisés nous permettent de poser une stratégie globale notamment en terme :

–          d’enveloppe fiscale ( Assurance Vie, PEA,…),

–          d’allocation d’actifs conforme à votre profil de risque en corrélation avec vos objectifs et adaptés à la conjoncture économique.

Le Cabinet vous aide à choisir les meilleurs placements financiers toujours suivant vos objectifs…

Le Cabinet CMC travaille avec plusieurs partenaires financiers courtiers en crédits immobiliers vous assurant les meilleurs taux du marché. Chacun de nos partenaires travaille avec un sens aïgu du suivi de ses dossiers et de son devoir de courtier immobilier.
L’assurance Prêt Emprunteur est une assurance destinée à couvrir les emprunts professionnels et financement personnel (investissement locatif, acquisition de sa résidence principale…) en cas de défaut de paiement du crédit contracté.

Qu’il s’agisse d’assurer son prêt pour sa résidence principale ou pour un investissement locatif, le Cabinet CMC vous offre son conseil de courtier en assurance de prêt pour vous protéger au mieux et au meilleur tarif.

Depuis le mois de septembre 2010, la réforme LAGARDE permet à l’emprunteur de choisir l’assureur de son choix pour garantir son emprunt bancaire.

Réduire le montant de vos impôts peut être une réelle motivation, surtout lorsque ceux-ci atteignent des montants très élevés.
Une idée reçue du métier de la gestion de patrimoine reste la réduction d’impôt… En effet, réduire son impôt à payer est une véritable finalité surtout lorsque ce dernier atteint des sommes élevées…

Réduire son impôt peut aussi rimer avec constitution de patrimoine ce qui parait très intéressant pour l’investisseur. Néanmoins, chaque avantage fiscal est assorti de contraintes ou de risques spécifiques.. c’est pourquoi le Cabinet CMC sélectionne les meilleures opportunités pour éviter le mauvais investissement : produits de qualité, et considérer l’avantage fiscal comme « un plus » qui permettra d’améliorer la performance de votre investissement, et de ne pas investir sur n’importe quoi ni à n’importe quel prix..

Des exemples de solutions de défiscalisation

Principaux placements financiers assortis de réductions d’impôt

FCPI – Fonds Communs de Placement dans l’Innovation – 18% de réduction d’impôt
FIP – Fonds d’Investissement de Proximité – 18% de réduction d’impôt

SOFICA – Sociétés de Financement de l’Audiovisuel – 36 à 43% de réduction d’impôt

Retraite Madelin – diminution du résultat imposable (Travailleurs Non Salariés uniquement)
Girardin Industrielle – taux variables

Principaux investissements immobiliers assortis de réductions d’impôt

Loi Duflot – 18% de réduction d’impôt étalée sur 9 ans

LMP-LMNP Amendement Bouvard – 11% de réduction d’impôt étalée sur 9 ans

Malraux : Réduction d’impôt selon la date de dépôt du permis de construire

Girardin Immobilier – taux variables (plusieurs dispositifs)

Entre placements financiers et investissements immobiliers : les SCPI fiscales

SCPI Déficit Foncier

SCPI Malraux – 18% de réduction d’impôt sur la quote part de travaux réalisés par la SCPI

Ces quelques exemples ne sont pas limitatifs. Il existe de nombreuses solutions permettant d’agir sur le montant de l’impôt sur le revenu, et certaines sont réservées aux investisseurs avertis et/ou ne sont pas autorisées à faire appel public à l’épargne.

Pour davantage de renseignements et de conseils, merci de nous contacter.

Certains actifs sortent de l’assiette de l’ISF et permettent d’agir en amont (à titre préventif) :

  • les contrats de capitalisation (intérêts exonérés)
  • les assurances vie ( selon produits et sous conditions)
  • les PERP (sans condition de cotisation régulière durant 15 ans si ouverts avant le 31 décembre 2010)
  • le statut de loueur en meublé professionnel (actif totalement exonéré sous certaines conditions)
  • la nue-propriété temporaire (actif totalement exonéré durant toute la durée du démembrement)
  • les œuvres d’art (actif totalement exonéré)
  • Certains groupements fonciers (actif exonéré sous certaines conditions)
    tout ou partie des sommes investies dans les solutions de défiscalisation d’ISF instaurées par la loi TEPA (voir paragraphe ci-dessous).

Pour étudier l’ensemble des solutions d’optimisation ISF, cliquez ici.

Certains investissements ouvrent droit en plus à une réduction d’ISF de 50% (dispositifs instaurés par la loi TEPA) et permettent d’agir en aval directement sur l’impôt dû (à titre curatif) :

  • Certains FIP assortis d’avantages ISF
  • Certains FCPI assortis d’avantages ISF
  • Certaines PME ouvrant droit à réduction d’ISF

Réduire son impôt peut aussi rimer avec constitution de patrimoine ce qui parait très intéressant pour l’investisseur. Néanmoins, chaque avantage fiscal est assorti de contraintes ou de risques spécifiques.. c’est pourquoi le Cabinet CMC sélectionne les meilleures opportunités pour éviter le mauvais investissement : produits de qualité, et considérer l’avantage fiscal comme « un plus » qui permettra d’améliorer la performance de votre investissement, et de ne pas investir sur n’importe quoi, à n’importe quel prix..

Pour en savoir plus, cliquez ici

Principaux investissements immobiliers assortis de réductions d’impôt

Loi Duflot – 18% de réduction d’impôt étalée sur 9 ans

LMP-LMNP Amendement Bouvard – 11% de réduction d’impôt étalée sur 9 ans

Malraux : Réduction d’impôt selon la date de dépôt du permis de construire

Girardin Immobilier – taux variables (plusieurs dispositifs)

Entre placements financiers et investissements immobiliers : les SCPI fiscales

SCPI Scellier – 13% de réduction d’impôt étalée sur 9 ans
SCPI Scellier Intermédiaire (ou « Scellier Social ») – jusqu’à 17% de réduction d’impôt étalée sur 12 ans ou 21% étalés sur 15 ans
SCPI Déficit Foncier
SCPI Malraux – 18% de réduction d’impôt sur la quote part de travaux réalisés par la SCPI

Ces quelques exemples ne sont pas limitatifs. Il existe de nombreuses solutions permettant d’agir sur le montant de l’impôt sur le revenu, et certaines sont réservées aux investisseurs avertis et/ou ne sont pas autorisées à faire appel public à l’épargne.

Notre système Français de retraite par répartition montre des signes de fatigue en raison de déséquilibre cotisants et retraités… Il parait donc presque obligatoire de se constituer un capital en vue de la retraite pour être en mesure de palier aux insuffisances du système actuel et de nos besoins futurs…

La préparation à la retraite peut prendre des formes très variées. Dans tous les cas, il est vivement conseillé de mettre en place une véritable stratégie de retraite par capitalisation ou de constitution de patrimoine le plus tôt possible, et d’abonder régulièrement pour atteindre ses objectifs à l’âge de la retraite.

Des produits ont été mis en place au fur et à mesure des gouvernements comme le PERP, la Loi Madelin ou le Préfon mais des produits bancaires ( PEP ou PEAs ) ou encore des produits d’assurance vie peuvent être cohérents avec la préparation de la retraite en raison de leur exonération ou faible imposition en cas de rachat ou de sortie pour rentes viagères..

Il existe par ailleurs d’autres possibilités de placement et préparation retraite comme le statut en loueur meublé ( professionnel ou non professionnel ) facilitant la constitution d’un patrimoine immobilier et de revenus défiscalisés pour compléter sa retraite ou encore l’investissement encore peu connu des contribuables : l’investissement en nue propriété.

Notre cabinet vous aide à mettre en place une stratégie-retraite adaptés à votre niveau de vie et vos objectifs pour votre retraite.

Il existe différentes manières de se constituer des revenus complémentaires à son salaire ou à sa retraite.

L’immobilier « en direct » ou sous forme de placement financier (SCPI) sont évidemment des moyens connus pour se créer des revenus annexes. L’achat d’usufruit peut aussi répondre à cette problématique lorsqu’il s’agit de revenus temporaires sans objectif de transmission…

D’autres possibilités s’offre à l’épargnant comme le rachat partiel ou via la rente viagère sur ses divers supports comme l’assurance vie, PEA ou compte titres…

La loi permet des schémas de transmissions à moindre coût fiscal notamment en cas de transmission ou donation entre membres de la même famille.

La transmission via le démembrement de propriété est une solution connue qui permet d’organiser le patrimoine de la famille et permet des économies fiscales.

Ces dispositifs répondent à plusieurs volontés tel que la réduction des droits de succession, réduction d’ISF, favoriser d’un héritier précis ou bien encore purger une plus value latente..
Elles peuvent porter sur des biens immobiliers ou sur des actifs financiers tels que des valeurs mobilières, contrats de capitalisation, ou des liquidités …

Transmettre ne veut pas non plus dire se détacher à 100% : le donateur peut garder une emprise sur la transmission en limitant la marge de manœuvre du donataire : vous pouvez donner une somme d’argent à vos enfants ou petits-enfants pour la placer sur une assurance vie à leur nom, et empêcher qu’ils en disposent librement jusqu’à un certain âge, afin d’éviter qu’ils dilapident ce capital à leur majorité par exemple.
Vous pouvez également prévoir que vous assurerez la gestion de leur contrat jusqu’à un certain âge, afin d’éviter des erreurs de gestion dues à une inexpérience du donataire.

Nous vous aidons à déterminer les actifs pouvant être transmis de votre vivant, et la forme de donation la mieux adaptée à votre situation et à vos objectifs, en mesurant notamment les conséquences fiscales de l’opération.

S’y préparer n’est pas réserver aux personnes de l’âge d’or…Préparer sa succession est un acte de prévoyance important de son vivant afin de protéger son conjoint, enfant ou autre membre de sa famille…

  • La protection de ses proches peut se faire sous différentes façons :
  • en souscrivant des assurances décès (qui prévoient le versement d’un capital en contrepartie de primes d’assurance versées à fonds perdus) ;
  • en souscrivant un contrat d’assurances vie (qui permettent la transmission d’un capital existant dans des conditions fiscales favorables) ;
  • en donnant la nue-propriété d’un bien ;
  • en optant pour un régime matrimonial adapté, ou un PACS ;
  • en rédigeant un testament permettant de déroger au principe successoral dans la limite de la quotité disponible.

Enfin, dans l’objectif d’une succession claire et facile pour tous, la constitution de SCI peut répondre à ces attentes : elle facilite la gestion et le partage des parts lors de la succession…