La Défiscalisation IR et ISF

La défiscalisation : Qu’est ce que c’est et comment ça marche ?

La défiscalisation désigne l’essentiel des dispositions légales prises pour diminuer son niveau d’impôt sur le revenu ou d’ISF. Ces lois encouragent l’investissement dans différents domaines tels que l’immobilier, l’art ou la foret.
Il existe plusieurs lois de défiscalisation immobilière qui permettent de se financer un bien immobilier à l’aide de ses impôts.
Les lois de défiscalisation immobilières sont mises en place dans le but de subvenir au manque de logement à l’aide de ses impôts.
Il existe aujourd’hui en France, plusieurs leviers afin de défiscaliser une partie de ses revenus. La défiscalisation existe depuis une vingtaine d’année et s’applique dans le financier et l’immobilier.

La défiscalisation revient à investir de l’argent pour récupérer une partie de la somme en réduction d’impôt et donc payer moins d’impôt. Ces avantages ou lois sont souvent mis en place dans le but de favoriser un secteur, de le soutenir ou de le relancer.

 

Défiscalisation via la détention en direct ou SCPI

  • En direct (« en vif »)

La détention en « direct » signifie que vous vous portez acquéreur d’un bien immobilier sans l’intermédiaire d’une société civile par exemple.
Vous êtes le plein propriétaire de votre bien immobilier.

La grande majorité des investissements de défiscalisation sont éligibles à la détention en direct : Loi Pinel, Loi Malraux, Déficit Foncier, Nue Propriété, LMNP (EHPAD), Monument Historique

  • SCPI

Lorsque l’investisseur investi dans une SCPI, il détient des parts de la société civile qui elle-même est propriétaire des immeubles acquis.
La SCPI a pour principal objet, l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif. Appelée encore « la pierre papier », la SCPI est composée à 95% d’immobilier locatif à usage d’habitation ou d’immobilier d’entreprise. Les revenus issus sont imposés à l’IR dans la catégorie des revenus fonciers.

Retrouvez notre offre de SCPI de rendement ou fiscales (Déficit Foncier, Malraux)

 

Le plafond des niches fiscales

Un contribuable ne peut bénéficier des avantages fiscaux de certains investissements que sous la limite d’un plafonnement fixé.
Pour les dépenses ou investissements engagés à compter de 2013, les avantages accordés se limitent à 10 000 €.

Ne sont pas pris en compte dans le champ d’application du plafonnement global, les avantages fiscaux dont l’objet tire partie d’une situation subie par le contribuable (prise en charge de la dépendance ou du handicap, déduction des pensions alimentaires) ou la poursuite d’intérêt générale sans contrepartie pour le contribuable.