A Compiègne (60), au cœur du centre historique, en face du palais impérial
Investissement Monument Historique

Ville :Compiègne (60)
Date de livraison :Fin 2019
Typologie :Du T1 au T5
Hors niches fiscales : Oui
Quote part travaux :54%
Prix global :De 124 158 € à 777 000 €
 

Fiscalité : Loi Monument Historique 

Programme Immobilier composé d’appartements faisant l’objet du registre des Monuments Historiques classés et protégés par l’ISMH.
L’investisseur peut déduire de son revenu global les travaux de restauration du bien immobilier et les intérêts d’emprunt liés à l’acquisition. Cette déduction est sans limite et ne rentre pas dans le plafond des niches fiscales.
Pour en savoir plus sur La Loi Monument Historique : Cliquez Ici 

Situation du programme : 

  • Le site, d’une superficie d’environ 4,5 hectares, est placé entre le Palais National de Compiègne, et les berges de l’Oise.
  • Placée dans le cadre du projet de reconfiguration générale du site de l’ancienne école d’Etat-Major de Compiègne (quartier Bourcier), divisée en plusieurs cours, l’opération porte ici sur la restauration de l’une d’entre elles, la Cour d’Eylau.
  • Son emplacement au plein cœur du quartier historique, à proximité immédiate du palais impérial et de la gare SNCF, en fait le projet le plus attendu de la commune.

En 2016, la commune comptait 41 534 habitants. La communauté d’agglomération a été classée numéro 1 des villes les plus « business friendly » dans sa catégorie de communes par le magazine l’Expansion.
Compiègne est ainsi au cœur de l’innovation avec ses établissements d’enseignement supérieur et de recherche de haut niveau comme
l’ Université de Technologie de Compiègne et l’ESCOM depuis 2008. 

Description : Au cœur du centre historique, en face du palais impérial 

  • Ancienne caserne de cavalerie édifiée en plusieurs étapes à partir de 1783. Elle est inscrite à l’ISMH par arrêté du 25 décembre 2015.

Accès – Transports :

  • A proximité immédiate de Paris (40 min Gare du nord) et de l’aéroport Charles de Gaulle (30 min en voiture), elle offre un accès privilégié aux travailleurs franciliens puisque c’est chaque jour plus de 3 000 personnes qui font le trajet pour aller travailler dans la capitale.

[iphorm_popup id=23 name= »Si interessé »]Pour plus d’informations, cliquez ici[/iphorm_popup]