Réaliser son premier investissement immobilier,
Comment réussir et dans quoi investir ?

Notre proposition : La Nue propriété

 

Réaliser son premier investissement immobilier est souvent une source de stress et d’inquiétude: Quel bien dois-je acheter ? A quel prix ? Dans quelle zone géographique ?

Un achat immobilier représente toujours un gros investissement, c’est pourquoi il est important de bien préparer son projet d’achat.

Les professionnels expliquent souvent que c’est le succès de ce premier investissement qui conditionnera la réussite des autres achats.

En cela, la solution immobilière de la nue propriété est une des bonnes manières de construire un patrimoine immobilier à moindre frais et de préparation à la retraite…

Pourquoi la nue propriété comme premier investissement immobilier ? Ses Avantages :

Le principe : Vous achetez la nue propriété d’un appartement et pendant 15 ans, vous n’avez aucune fiscalité sur ce bien..
Ensuite, vous louez votre bien au prix du marché local.
Après ces 15 ans, et la récupération de la pleine propriété, vous louez votre bien au prix du marché local.

Les avantages d’une telle opération :

  • Achat de l’immobilier à 60% de sa valeur ( = Défiscalisation au départ )
  • Aucune Imposition
  • Pas de loyers = pas d’impôt sur le revenu ni de CSG-RDS ( à l’heure où la recherche d’impôt supplémentaire est « tendance », être dégagé de toute imposition parait être une solution pérenne et de bon sens…)
  • Les intérêts d’emprunts contractés pour l’acquisition sont déductibles de vos autres revenus fonciers actuels si existants.
  • Pas de charges d’assurance ni de copropriété, aucun souci de gestion

En bref, l’investissement en nue propriété dégage de tout souci de gestion et de toute charge pouvant imputer sur la rentabilité prévue lors de sa location.
Cette solution permet ainsi de se constituer un patrimoine sans aucune fiscalité pendant 15 ans, c’est à dire vos années les moins rémunératrices dans votre carrière professionnelle…

 

Au terme des 15 années de démembrement de propriété, vous récupérez le bien , remis en état par l’usufruitier.

Le locataire est obligé de partir, généralement 3 mois avant la fin du bail .

Le nouveau loyer est un loyer libre selon la loi de 1989.

 

La non-perception des loyers mensuels n’est finalement pas un inconvénient puisqu’en définitive les loyers perçus serviraient au remboursement de l’emprunt contracté ( durée en moyenne de 15 ans ) par l’acquisition du bien acheté à 100% de son prix…et de plus seraient soumis à l’imposition .

Au terme des 15 ans, vous disposez donc d’un appartement que vous louez au prix du marché actuel et avec un remboursement d’emprunt terminé, vous percevez alors des revenus complémentaires.L’investissement en nue propriété : moins cher !

De plus, nous pouvons parler de défiscalisation immobilière puisque l’appartement est acquis à 60% de sa valeur, la défiscalisation se fait en une fois et au moment de l’acquisition.

 

Précaution à prendre pour tout investissement immobilier ( y compris la nue propriété ) :

– S’informer et comparer le marché de l’immobilier local voir du quartier : connaître le prix de la location au m², son prix de vente au m², étudier sa rentabilité, toujours penser à la revente.
Un bien immobilier bien situé ( à proximité d’hopitaux, de parcs d’activité, d’entreprises, d’Universités…) se louera et se revendra toujours mieux. Il sera sans doute plus cher au moment de l’acquisition mais se valorisera avec le temps et son espérance de plus-value tout aussi significative.

– Connaître la fiscalité immobilier : tout acquisition immobilière doit faire l’objet des conséquences financières et fiscales sur son patrimoine…: imposition des loyers, conditions de revente, plus-value immobilière,

 

Découvrir nos investissements en Nue-Propriété

 

Autre solution pour un premier investissement immobilier : Le Déficit Foncier